PRATIQUE MOXIBUSTION ,VENTOUSE,GUA SHA



 PERFECTIONNEMENT AUX TECHNIQUES AI JIU FA ET INITIATION A LA MOXIBUSTION DU "GRAIN DE RIZ" ET AUX TECHNIQUES DE GUASHA ET VENTOUSES.

Stage original par sa diversité de techniques de moxibustion.



La moxibustion est l’action qui consiste à réchauffer les points d’acupuncture à l’aide d’un cigare à base de fleurs d’armoise séchées que l’on appelle communément « moxa » ou rouleau de moxa (du japonais mogusa qui désigne une variété d’armoise).

Le mot moxa vient du japonais mogusha, ou mokusa, forme contractée de l’expression “moe kusa” : ‘brûler de l’herbe’. Le terme Yomogi sert également de synonyme. Les Chinois emploie le même caractère que mogusa, mais se prononce  ‘ài’, également appelé àiróng dont la signification peut se traduire par ‘velours de moxa’.

La moxibustion par AI JIU FA qui se traduit par : AI : armoise, JIU : cautériser, FA : méthode. Ce qui nous donne : ‘méthode de cautérisation par l’armoise’. Mais le terme japonais moxa dit communément « mokusa » qui se traduit par plante qui brûle introduit en Europe par Kaemfer (1651-1716) prévaut aujourd’hui pour parler de cette médecine millénaire.


But du stage : pratique aux techniques de la moxibustion

L'objectif fondamental de cette formation est d'amener l'élève à améliorer la compréhension de la pratique de la moxibustion, ainsi que l’application de toutes les techniques impliquées.


La moxibustion (application de chaleur par la combustion d'une plante) est originaire de Chine, mais dans les techniques japonaises de moxibustion celles ont été affinées au point qu'ils ont une signification complètement différente de l'original. Tout comme dans la moxibustion MTC comprise comme un élément de tonification et d’application de chaleur (yang) qui ne peut produire que de la chaleur (d'où les applications thermiques importantes peuvent effectivement causer des brûlures. Dans la conception japonaise de la moxibustion, l'effet premier  est la recherche de l’énergie calorifique douce dans ses applications et ainsi pouvoir être utilisé aussi bien pour la tonification que la dispersion.

A qui s’adresse cette formation ?

A tout praticien de médecine orientale (MTC, Shiatsu) désirant élargir ses compétences grâce à des outils de travail complémentaires à son métier de praticiens ou étudiants MTC.

PROGRAMME MOXIBUSTION 艾炷灸
1-Moxibustion chinoise avec cônes de moxa- ai zhu jiu  et rouleaux de moxa- ai tiao jiu, jian jie jiu.
  • Différents type de moxibustion indirectes:ail, gingembre, sel ,fuzi,...
  • Applications de plantes (tie) et sous blister (fa pao jiu): Moxibustion avec Bai Hu Jiao, Chuan Jiao, Ba Dou,  Cong Bai,Dan Dou Chi,...
  • Confection et application de cônes de velours d'armoise (shu ai)
shi an jiu 实按灸
Techniques à distance – xuan qi jiu 悬起灸 
  • Moxas avec bâton d’armoise : recherche du point au moxas, saisie de l’énergie et maintient du Qi
  • Moxa de becquetage "que zhuo jiu" (moineau qui picore) 雀啄灸  : le bâtonnet est approché par intermittence du point à cautériser jusqu’à ce que la peau devienne érythémateuse et "dissoudre" les "paquets" de Qi sur la zone lésée ou les canaux.
  • Technique en cercle (hui xuan jiu 回旋灸) Utiliser le rouleau de moxa en faisant des cercles autour de la zone ou du point d'acupuncture traiter.
  • Apprendre à ressentir le Qi au niveau des points, des canaux et déterminer l'état de "vide" ou de "plénitude" avec le bâton de moxas.
  • A donner la priorité au développement de la sensibilité  énergétique et à la palpation.

2- Moxibustion avec plantes médicinales (moxibustion céleste-SanFu Tie)
3- Yao Wei Fa: la compresse de sel chaud (Yan Wei)


4- Fumigination
5- Tian Jiu Tie Gao (天灸贴膏) (San Fu Moxibustion 三伏灸 
         
6- Shi an jiu 实按灸 (moxibustion par pressage)
7-  Huŏ Lóng Jiǔ 火龙灸 (moxibustion dragon)




8- Initiation à la moxibustion de type "grain de riz".


Méthode de préparation du Zi Yun Gao (onguent pourpre pour l'okyu)
Source photo Moxibustion: The Power of Mugwort Fire
9- TECHNIQUE ONTAKE


















Utilisation de l'ontaké  (bambou chauffé) par tapotement ou roulement selon le canal affecté et guidé par les fréquences rythmiques d'un métronome. 
Cette application des fréquences méridiennes, va pouvoir guider le praticien à traiter les canaux avec des fréquences spécifiques à ceux-ci. Cette technique apportent des changement rapides sur l'état des tissus de maintien et de la posture (équilibre les zones de hypertoniques et hypotoniques des canaux tendino-musculaires) .    

En complément
     Ateliers Bian Shi 碥石 (gua sha) 
Tui Guan Fa  拔罐法 (ventouses)

LA TECHNIQUE TUI GUAN FA 拔罐法(ventouses) : cette technique a une certaine relation avec des techniques de massage, telles que le palper-rouler qui est un aspect important du Tuina.
Les ventouses sont de petits flacons, de verre ou de bambou, à ouverture ronde et lisse, pour créer au niveau de la peau une dépression qui va amener le sang vers la surface du corps et le faire circuler.

GUA SHA
Le terme gua sha comprend deux caractères:
"GUA", signifie frotter ou gratter;
"SHA", caractéristique de rougeur diffuse en pointillé et d’altération de couleur qui apparaissent sur la peau pendant et après le traitement. gua sha signifie donc « faire apparaître sha par grattage ».

Guasha consiste généralement à frotter avec un instrument à bord lisse la surface de la peau là où réside une lésion sous-cutanée ou un déséquilibre. Lorsque le traitement est efficace, on peut observer un rougissement cutané caractéristique, connu sous le nom de sha. Il s’agit d’une réponse favorable, qui procure pour bénéfice immédiat et durable de chasser le vent, réduire la chaleur et l’inflammation, éliminer le froid et soulager la douleur, qu’elle soit superficielle ou profonde.